Commerce équitable

Les Producteurs


La Culture du Quinoa :

Le Quinoa SolAlter est cultivé par des familles des communautées du centre des Andes Equatoriens (province de Chimborazo). Elles cherchent à valoriser leur produits et à échapper au réseau commercial conventionnel qui pousse les prix vers le bas.

Le travail de la terre

Dans cette région, la culture du quinoa est restée traditionnelle. Il est cultivé dans des petites parcelles (souvant de moins d’un hectare) situées dans des pentes. Ces caractéristiques font que la culture se fait avec des méthodes ancestrales : le travail de la terre se fait à la pioche, à la pelle ou au mieux avec des boeufs. La récolte se fait à la main et une première préparation des graines est faite à la ventée.

.

Fundamyf :

Les communautées se regroupent au sein de la Fondation Equatorienne Fundamyf (Fundacion para la mujer y la familia andina). Fundamyf est une fondation à but non lucratif qui a pour mission de contribuer à la diminution de la pauvrété dans le pays. Ceci à travers une proposition de développement durable qui prend en compte des critères d’inclusion et d’équité (économique, de genre, ethnique et générationnelle). Cette fondation est engagée dans des projets d’éducation, santé, développement social et agricole.

Reunion de trabajo

Dans le monde du quinoa, les paysans se voient quasiment obligés de vendre leurs produits au prix fixé par les intérmediaires. Ce prix est en général insuffisant pour vivre. Fundamyf a pris le toro par les cornes et s’est lancée dans la commercialisation de leurs produits, en s’engageant à payer un prix plus élevé que celui du marché conventionnel. Le gain est ainsi double : le paysan reçoit un meilleur prix pour son produit, et la fondation, à travers les gains obtenues de la vente, peut assurer la prise en chage des projets de développement, qui inclut souvant les mêmes paysans et leur comunautés.

Conscient qu’un travail social se construit dans la durée, Fundamyf s’engage contractuellement avec chaque communauté, et en particulier avec les femmes de chaque famille. Elles deviennent ainsi les représentantes de leur famille dans tous les échanges avec Fundamyf, y compris au moment de l’achat. Avec ce contrat elles ont la garantie que leur production sera vendue à un meilleur prix que celui du marché conventionnel,

Pendant que le quinoa pousse, il y a des échanges avec la fondation :

- Accompagnement en agriculture biologique : pour améliorer des techniques d’élaboration de leurs propres engrais biologiques et plaguicides biologiques. De plus, leur parcelle est certifiée en agriculture biologique.

- Accompagnement à l’élevage d’animaux (porcs, poules, cochons d’inde...)

- différents projets d’éducation et de santé (de la femme et de l’enfant)

Une fois le quinoa récolté, Fundamyf participe à sa préparation post-récolte (sélection, lavage à l’eau, séchage, conditionnement) ainsi qu’à sa commercialisation. Le quinoa est lavé à l’eau, afin d’enlever la saponine qui est présente dans la peau des graines. Contrairement à la méthode de désaponification par brossage des graines (qui enlève une partie de la peau des graines), le lavage à l’eau permet de garder les nutriments naturels contenus dans la peau des graines.

D’autres produits sont aussi inclus dans ce fonctionnement : fèves, haricots, petits pois, orge, etc...

Accueil | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | Mentions légales | Liens | Commander